Pandémie de COVID-19 : Bugatti relance la production en atelier

À partir d’aujourd’hui, Bugatti reprend la fabrication de ses hypersportives exclusives dans son atelier de Molsheim. Après une pause forcée en raison de la pandémie de COVID-19, quelques collaborateurs reprennent désormais le chemin de l’usine principale située en Alsace pour continuer de travailler sur les hypersportives Chiron1 et Divo2, mais dans le respect de mesures strictes.

Interview Stephan Winkelmann [DE] Download (.mp4)

Interview Stephan Winkelmann [EN] Download (.mp4)

Interview Christophe Piochon [EN] Download (.mp4)

Interview Christophe Piochon [FR] Download (.mp4)

Photos

« Nous ferons tout pour que nos collaborateurs puissent travailler en toute sécurité. Lorsque c’est possible, ils pourront poursuivre le télétravail, de façon à ce que l’effectif reste réduit sur place, explique Stephan Winkelmann, Président de Bugatti. Grâce à la mise en place de mesures de protection, nous sommes désormais en mesure de reprendre la construction de nos véhicules à la main. C’est un signe encourageant pour nos équipes ainsi que pour nos clients. »

Une reprise à laquelle a ardemment travaillé l’équipe opérationnelle de Bugatti ces dernières semaines, surtout pour définir des règles de conduites strictes, tout en tenant compte des exigences légales édictées par le gouvernement français, ainsi que des recommandations des experts internationaux.

Chaque collaborateur se rendant à l’usine de Molsheim recevra plusieurs masques qui lui seront propres et qu’il devra porter sur l’ensemble du site et des locaux de travail, même s’il sera également obligatoire de respecter une distance de sécurité de 1,5 m entre chacun, ainsi que des règles d’hygiène bien définies pour les mains. Chacun sera également tenu de nettoyer minutieusement ses outils avant et après chaque utilisation.

Dans les prochaines semaines, nous réduirons au maximum les contacts lors de l’entrée et de la sortie de marchandises ainsi que le nombre de livraisons et de travaux de maintenance, et continuerons tous à échanger exclusivement par Skype.

« J’ai bon espoir que nous ayons pris les mesures appropriées pour permettre à la production de reprendre progressivement, tout en protégeant au maximum nos collaborateurs », rajoute Stephan Winkelmann. Chaque matin, tous les employés devront également vérifier qu’ils n’ont pas de fièvre et qu’ils se sentent bien et ne présentent aucun symptôme, afin que tout le monde puisse travailler en toute sécurité. Car il n’en va pas uniquement de la santé des collaborateurs à eux seuls, mais de toute leur famille. Stephan Winkelmann en profite également pour remercier l’ensemble de l’équipe Bugatti, ainsi que tous les effectifs mobilisés et les autorités locales pour leur engagement exceptionnel. « Nous avons ces dernières semaines dû faire face à des défis inattendus, tant sur le plan professionnel que personnel. Je remercie chacun de vous pour votre comportement exemplaire, et je suis convaincu que nous ressortirons ensemble plus forts de cette crise. »

  • 1

    Chiron:

    Consommation de carburant, l/100 km : en agglomération 35,2/hors agglomération 15,2/combinée 22,5 ; émissions de CO2 combinées, g/km : 516 ; classe d’efficacité énergétique : G* [WLTP : consommation de carburant en l/100 km : faible 43,3 / moyenne 22,2 / forte 18,0 / particulièrement forte 18,3 / combinée 22,3 ; émissions de CO2, combinées, g/km : 506 ; classe d’efficacité énergétique : G]
  • 2

    Divo:

    Les informations sur la consommation de carburant sont soumises aux dispositions de la Directive 1999/94/CE. La voiture n’a pas encore été réceptionnée à ce jour.