De nouvelles tâches attribuées au Directeur du Développement de Bugatti

La Divo1, la Centodieci2, la Chiron Pur Sport3, le développement de la voiture qui bat tous les records mondiaux, la Chiron Super Sport 300+* et le concept technologique du Bolide4. La liste des hypersportives sensationnelles de Bugatti développées ces dernières années sous la responsabilité de Stefan Ellrott, alors membre de la direction de Bugatti et Directeur du Développement technique est longue. À compter de février, cet ingénieur d'exception endossera le rôle de Chief Technology Officer (CTO ou Directeur technique) pour les véhicules compacts de la marque Volkswagen VP. Jusqu’à nouvel ordre, c'est Gregor Gries, ancien Directeur du Développement des moteurs chez Bugatti, qui se chargera de la direction du Développement technique de Bugatti.

Photos

« Ces quatre dernières années, mon équipe et moi-même avons repoussé les limites de ce qui est techniquement réalisable. En termes de développement, chacune des hypersportives a présenté des défis particuliers », explique Stefan Ellrott. « Avec la Divo, nous avons réinterprété le coachbuilding moderne, la Chiron Super Sport 300+ a fait de nous le premier fabricant en série à dépasser les 300 miles à l'heure et nous avons attribué à la Chiron Pur Sport la transversale dynamique maximale. Quant au Bolide, avec sa puissance massique de 0,67 kg/ch, c'est la Bugatti la plus extrême des temps modernes. » Grâce à ses nombreuses innovations techniques, l'hypersportive pose de nouveaux jalons à tout point de vue.

« Je remercie Stefan Ellrott pour son investissement à toute épreuve, sa persévérance dans les projets et son flair pour les solutions techniques innovantes. Bugatti n'en serait pas là où cette marque riche en traditions se trouve aujourd'hui, si Stefan Ellrott et son équipe n'avaient pas développé les projets avec autant d'énergie et d'ambition ces dernières années. C'est un ingénieur expérimenté, Gregor Gries, qui reprend ses fonctions », annonce Stephan Winkelmann, Président de Bugatti.

Gregor Gries s'y connaît parfaitement bien en hypersportives. Cet ingénieur travaille depuis 1998 au développement des véhicules Bugatti, initialement via les études de design de l'EB 118, de l'EB 218, de la 18.3 « Chiron5 », ainsi que de l'ancien moteur W18. Depuis la réouverture de l'entreprise en 2001, Gregor Gries est responsable du développement du moteur W16 de 8,0 litres, composants et système de commande compris, de la boîte de vitesses et du groupe motopropulseur. Depuis 2004, il dirige le Développement des moteurs chez Bugatti.

« Accompagner Bugatti depuis le début et avoir contribué en grande partie à chaque modèle, à commencer par la Veyron, est un grand honneur pour moi et est devenu une affaire de cœur. La mission initiale il y a plus de 20 ans, à savoir : « Construire une voiture de 1000 ch, qui accélère de zéro à 100 en moins de trois secondes, qui dépasse les 400 km/h et avec laquelle on puisse passer devant l'opéra le soir », s'est ancrée depuis, pour devenir un objectif de développement, et chaque nouveau modèle s'en est un peu plus rapproché. Je me réjouis de mon nouveau poste et je remercie le Président de m'avoir fait confiance jusqu'ici », déclare Gregor Gries.

Stefan Ellrott a démarré sa carrière professionnelle en 1996 chez Volkswagen AG, où il a occupé différents postes. Cet ingénieur diplômé travaillait chez Bugatti depuis octobre 2016, et depuis le 1er janvier 2017 il est Directeur du développement technique. « Travailler pour Bugatti a été et demeure l'un de mes rêves. Bugatti représente les superlatifs technologiques et par conséquent, pour un ingénieur, c'est une marque automobile de grande valeur. Faire partie de la famille Bugatti, travailler avec passion au sein de l'équipe, sur des produits qui procurent de vives émotions, a été et reste une expérience marquante, que je n'oublierai jamais », déclare Stefan Ellrott. « Mais je me réjouis aussi des nouveaux défis, totalement différents, qui m'attendent chez Volkswagen et je suis reconnaissant de la confiance qui m'est accordée pour assumer désormais ce poste de Directeur technique des véhicules compacts. Au fond de mon cœur, je resterai toujours un fan de Bugatti. »

Contacts pour la presse

Tim Bravo

Head of Communications
+33 640 151969
tim.bravo@bugatti.com

Nicole Auger

Communications
+49 152 588 888 44
nicole.auger@bugatti.com

Marie-Louise Rustenbach

Communications
+49 152 577 05 458
marie-louise.rustenbach@bugatti.com

  • 1

    Divo:

    WLTP : consommation de carburant en l/100 km : particulièrement forte 43,33 / forte 22,15 / moyenne 18,28 / faible 17,99 / combinée 22,32 ; émissions de CO2, combinées, g/km : 505,61 ; classe d’efficacité énergétique : G
  • 2

    Centodieci:

    Les informations sur la consommation de carburant sont soumises aux dispositions de la Directive 1999/94/CE. La voiture n’a pas encore été réceptionnée à ce jour.
  • 3

    Chiron Pur Sport:

    WLTP : consommation de carburant en l/100 km : particulièrement forte 44,6 / forte 24,8 / moyenne 21,6 / faible 21,3 / combinée 25,2 ; émissions de CO2 combinées, g/km : 572 ; classe d’efficacité énergétique : G
  • 4

    Bolide:

    Consommation de carburant, l/100km : Il s’agit d’une étude conceptuelle et elle n’est donc pas soumise à la directive 1999/94/CE.
  • 5

    Chiron:

    WLTP : consommation de carburant en l/100 km : particulièrement forte 43,33 / forte 22,15 / moyenne 18,28 / faible 17,99 / combinée 22,32 ; émissions de CO2, combinées, g/km : 505,61 ; classe d’efficacité énergétique : G