Frank Heyl – Le designer discret de la Super Sport 300+

Bugatti construit les voitures les plus rapides, les plus puissantes et les plus exclusives au monde. « Avoir le privilège de faire partie de cette aventure est un défi passionnant, qui me donne un sentiment de plénitude », explique Frank Heyl, Directeur artistique adjoint. Cet homme a deux amours : les designs élégants et les vitesses extrêmes... Un cocktail parfait, quand on travaille pour le constructeur français d’hypersportives de Molsheim.

Photos

Aujourd’hui âgé de 41 ans, il a étudié le design automobile au Royal College of Art de Londres et a ensuite travaillé pour différentes marques avant d’entrer chez Bugatti en 2008. Il a notamment dessiné la Veyron Supersport, la Vision Gran Turismo, la Chiron1 et la Divo2. En 2014, il est promu Head of Exterior Design et, depuis 2019, il seconde le Directeur artistique Achim Anscheidt, une tâche qui n’est pas de tout repos. Plusieurs fois par an, il s’offre des vacances où créativité et dynamisme sont au rendez-vous : quelques jours de pilotage sur des circuits automobiles où il pousse son véhicule au maximum de ses performances.

Frank Heyl conçoit les voitures les plus rapides au monde

Avec détermination, il attache sa ceinture 6 points et démarre le moteur. Au volant de sa Porsche 911 GT 3 privée, Frank Heyl est dans son élément. « Je ne suis pas un pilote de Formule 1, mais j’aime conduire vite et pousser le véhicule à son maximum. Pour ça, rien de mieux que les circuits automobiles. » Dans la vie quotidienne, il conçoit les voitures les plus rapides au monde. Originaire de Hambourg, c’est un homme simple, qui a les pieds sur terre. Ce qui compte pour lui, ce n’est pas le clinquant, mais la performance, les résultats... Encore un point commun avec la tradition Bugatti.

Dans son travail, il reste fidèle à lui-même : il peut passer des mois à s’acharner sur des détails pour que la mise en œuvre de ses idées soit parfaite. Il a ainsi déposé quelques brevets, ces dernières années, tels que celui du hayon à pression négative de la Chiron. Au lieu de prévoir des orifices de ventilation pour le moteur, Frank Heyl a inventé un hayon double coque avec un élément en sandwich pour acheminer l’air, élément qui s’ouvre uniquement lorsque le véhicule roule, aspire l’air brûlant hors du compartiment moteur et l’évacue par l’arrière sans qu’il soit nécessaire de recourir à des orifices de ventilation supplémentaires. « Je ne voulais pas d’orifices. Ils auraient brisé l’esthétique de l’arrière », explique-t-il. Quand forme rime avec performance. En bon designer qu’il est, Frank Heyl sait combien il est difficile de créer un produit fini qui réunisse toutes les fonctionnalités qu’il doit intégrer tout en conservant une apparence harmonieuse. « C’est ce qui m’enthousiasme au quotidien : travailler à réaliser cette symbiose, pour créer des voitures encore meilleures », souligne F. Heyl.

Bugatti ne fait aucun compromis

Frank Heyl n’est pas un designer comme les autres, uniquement préoccupé par l’esthétique. Il accorde tout autant d’importance à la fonctionnalité et aux détails techniques. Même après des années passées chez Bugatti, il apprécie toujours autant l’étroite collaboration qui lie techniciens et designers. Le fait que Bugatti édite ses hypersportives en petites séries requiert des processus de fabrication bien différents de ceux qui interviennent dans la production à grande échelle. « Chez Bugatti, nous développons des solutions spéciales, conçues sur mesure pour répondre à nos besoins, de façon à ce que chaque véhicule soit assemblé avec la perfection requise. Cela nous permet d’atteindre, sur des véhicules homologués pour route, des résultats qui sont d’ordinaire plutôt réservés au sport automobile », précise F. Heyl. « Notre équipe de design travaille main dans la main avec les techniciens pour concevoir de nouvelles approches, depuis le premier coup de crayon jusqu’au lancement de la production en série ou à la prise en compte de souhaits de personnalisation particuliers émis par les clients. Nous intervenons ainsi pendant toute la durée du processus de développement », ajoute-t-il. Pour les hypersportives en coachbuilding, son équipe et lui bénéficient d’un maximum de liberté de conception. « Pour la Divo, la Centodieci3 et La Voiture Noire4, nous avons ainsi pu explorer trois directions stylistiques totalement différentes, sans renier pour autant les valeurs clés de Bugatti », s’enthousiasme Frank Heyl.

Design et performance, les deux passions de F. Heyl

Dans le secteur de l’automobile, deux domaines le fascinent : le design, d’une part : le jeu des proportions, par exemple la hauteur de l’habitacle du véhicule par rapport aux roues. Le stance de la voiture entre également en ligne de compte : le véhicule semble-t-il plutôt se replier vers l’arrière ou s’élancer vers l’avant ? Sa silhouette est-elle plutôt athlétique ou élégante ? Son esthétique tend-elle plutôt vers l’organique ou vers le technique ? D’autre part, Frank Heyl est attiré par tout ce qui a trait à la performance. « Il s’agit non seulement de l’architecture de la chaîne cinématique (en anglais, drive train) et du concept moteur, mais aussi et surtout de l’aérodynamique », explique-t-il. Il est également féru de l’histoire du sport automobile et des victoires qui l’ont marquée. « J’ai beau être designer, j’aime tout ce qui est technique. C’est peut-être dû, en partie, à ma passion pour le bricolage... bien que je ne sois pas très doué », ajoute-t-il avec un sourire. Il s’intéresse surtout aux nouvelles technologies et aux matériaux novateurs. « Ceux-ci ouvrent des perspectives de conception et des solutions totalement inédites, comme les feux arrière fragmentés de la Divo, par exemple », explique Frank Heyl. À ceci s’ajoute encore l’optimisation de la thermodynamique et de l’aérodynamique. On est tout à fait dans la lignée du fondateur Ettore Bugatti qui était constamment en quête de perfection, au point d’élever l’ingénierie automobile au rang d’art à part entière.

Frank Heyl aime particulièrement le design minimaliste et intemporel de la nouvelle Chiron. « À mes yeux, la Chiron incarne un athlète bien proportionné, tout en muscles et en nerfs, dans une tenue intemporelle », détaille-t-il. La carrosserie bicolore délimite de manière unique les volumes de la Chiron, laissant libre cours au client, lors de la configuration, pour exprimer sa personnalité à travers un choix presque illimité d’associations de couleurs. « C’est ce qui permettra à la Chiron de résister à l’épreuve du temps », affirme Frank Heyl, sûr de ce qu’il avance.

L’édition Chiron Super Sport 300+ est née sous la plume de Frank Heyl

La Chiron Super Sport 300+* doit son esthétique et son aérodynamique à Frank Heyl. Première voiture quasi de série à franchir la barre des 300 miles à l’heure, cette hypersportive s’est assurée une place dans les records historiques parmi les véhicules les plus rapides au monde. « Avec ce véhicule, nous avons réalisé le maximum de ce qui était techniquement possible, dans un véritable esprit de pionnier... c’est un peu comme mon « premier pas sur la lune » personnel », annonce fièrement F. Heyl.

Les voitures qui le font rêver ? Il y en a plusieurs ; notamment la Porsche 911, la McLaren F1, la Red Bull X2010, la Peugeot 905 EVO1, la Mazda 787B, l’Aston Martin Valkyrie mais aussi la Divo et ses 16 cylindres. « Je suis absolument fasciné par les architectures de véhicules et les concepts moteurs qui sortent de l’ordinaire. La disposition de la chaîne cinématique est en fait la clé de toutes les proportions, ce qui compte le plus en design automobile », nous confie le designer.

C’est avec impatience que Frank Heyl attend la présentation d’un véhicule très particulier : Son tout nouveau projet sera bientôt dévoilé.

Contacts pour la presse

Tim Bravo

Head of Communications
+33 640 151969
tim.bravo@bugatti.com

Nicole Auger

Communications
+49 152 588 888 44
nicole.auger@bugatti.com

Marie-Louise Rustenbach

Communications
+49 152 577 05 458
marie-louise.rustenbach@bugatti.com

  • 1

    Chiron:

    Consommation de carburant (l/100 km) : en cycle urbain 35,2 / en cycle extra-urbain 15,2 / en cycle mixte 22,5 ; émissions de CO2 en cycle mixte (g/km) : 516 ; classe énergétique : G*
  • 2

    Divo:

    Les informations sur la consommation de carburant sont soumises aux dispositions de la Directive 1999/94/CE. La voiture n’a pas encore été réceptionnée à ce jour.
  • 3

    Centodieci:

    Les informations sur la consommation de carburant sont soumises aux dispositions de la Directive 1999/94/CE. La voiture n’a pas encore été réceptionnée à ce jour.
  • 4

    La Voiture Noire:

    Les informations sur la consommation de carburant sont soumises aux dispositions de la Directive 1999/94/CE. La voiture n’a pas encore été réceptionnée à ce jour.