Bugatti en télétravail – Anja Utermark, directrice des ressources humaines

Depuis le 4 mai, le siège de Bugatti dans la ville française de Molsheim reprend progressivement vie. En suivant des mesures de sécurité strictes, certains employés sont retournés à leur lieu de travail afin de poursuivre leur passion – la fabrication des hyper sportives uniques au monde. Le bien-être de ces employés et de tous ceux qui, depuis mars, soutiennent avec dévouement le fabricant français de luxe dans leur bureau à domicile, est particulièrement important pour la responsable des ressources humaines Anja Utermark et son équipe.

Photos

Dans cette période incertaine et en constante évolution, Anja Utermark – Directrice des RH de la marque BUGATTI depuis août 2019 – maîtrise la situation avec une vision claire. Depuis le début de l'épidémie de COVID-19, elle et son équipe travaillent sur le développement du cadre nécessaire pour permettre à l'ensemble du personnel Bugatti les meilleures conditions de travail possibles et, surtout, celles qui assurent le maximum de sécurité. Autant sur le site, que depuis son bureau à domicile à Strasbourg, elle coordonne la grande diversité de défis des différents sites Bugatti en échange actif avec les décideurs principaux.

Ses missions sont très diverses et reposent principalement sur la communication – actuellement souvent via des outils numériques ou par téléphone. L'éventail de son domaine d'activité s’étend du travail d'information et des consultations avec les managers et les employés, jusqu’à la coopération quotidienne avec le groupe de travail COVID-19. En coordination avec ses collègues de la direction et les équipes de tous les services, elle est en charge de l'organisation légale du chômage partiel, des inspections du travail et enfin de la reprise du travail sur site. Bien sûr, la tâche herculéenne de garde d'enfants est également un sujet important en ce moment. « Le sourire chaleureux d'un enfant en arrière-plan lors d'un appel Skype, apporte un peu de soleil à la gravité de la situation », explique Utermark, qui se retrouve dans son appartement à Strasbourg en portant un casque pendant presque toute la journée. « Nous faisons tout ce qui est possible pour aider nos employés à maîtriser au mieux les défis professionnels et privés pendant cette période inhabituelle. »

L’interconnexion transfrontalière avec des collègues des départements du développement, de la production, de la qualité, des ventes et du marketing, des finances, des achats et de la communication, ainsi qu’avec le président Stephan Winkelmann, permet également de développer rapidement des solutions juridiquement conformes pour faire face à la pandémie dans la vie professionnelle. « Chez Bugatti, nous respectons non seulement les normes de qualité les plus élevées en ce qui concerne nos produits. Nous suivons les normes de qualité les plus élevées pour tous nos processus. Cela comprend la garantie d'un comportement responsable et conforme », explique Winkelmann.

Ici, Anja Utermark peut compter sur le soutien des experts pour les questions juridiques de son équipe. Depuis leur bureau à domicile, le Responsable de la conformité, Michael Wanke, et la Chef des services juridiques, Larissa Friedrich, s'occupent de tous les audits juridiques, ainsi que la vérification et la supervision des questions juridiques et de conformité en cours autour du COVID-19. Ils sont en charge des demandes de financement, les offres aux salariés ou l'examen des dons. « En tant que membre de la direction, il est important pour moi et mon équipe de montrer à quel point il est essentiel pour nous de répondre en toute conscience à toutes les exigences légales pertinentes. Nous nous engageons à agir de manière responsable envers nos employés. Cela ne fonctionne que si nous adhérons à nos normes légales », explique Utermark.

Anja Utermark maîtrise ses défis professionnels avec clarté et force. Néanmoins, la crise implique des défis personnels pour elle aussi. Liée à son bureau à domicile en France, elle ne peut être proche de son partenaire, de sa famille et de ses amis en Allemagne que par le biais d'appels vidéo. « Cela peut être éprouvant pour les nerfs, surtout parce que cette situation demande beaucoup de force en général. Mais la sécurité passe avant tout, et j'espère que je pourrai passer le prochain anniversaire ou Pâques avec mes proches. »

Les nuages ​​s'éclaircissent et petit à petit les salariés sont autorisés à reprendre leur travail. Toujours connectée aux membres de son équipe, qui accomplissent de grandes choses en tant que personnes de contact permanent pour les employés, Anja Utermark se prépare de chez elle pour un redémarrage plein d'espoir après la crise.

Contacts pour la presse

Tim Bravo

Head of Communications
+33 640 151969
tim.bravo@bugatti.com

Nicole Auger

Communications
+49 152 588 888 44
nicole.auger@bugatti.com

Marie-Louise Rustenbach

Communications
+49 152 577 05 458
marie-louise.rustenbach@bugatti.com