Bugatti interrompt la production – fermeture de l'atelier à Molsheim

Bugatti fait une pause dans la production de ses voitures hypersportives à Molsheim à compter d’aujourd’hui, 20 mars 2020. Les différents décrets nécessaires pris par les gouvernements européens pour endiguer la pandémie du COVID-19 ne permettent pas, entre autres, de maintenir la chaîne d'approvisionnement des pièces de production et des pièces détachées.

Photos

En outre, les véhicules fabriqués en atelier ne peuvent quasiment plus être livrés à leurs propriétaires en raison des restrictions de voyage. Bugatti soutient les décrets pris par les gouvernements européens, ainsi que les recommandations des experts en santé et intensifie les mesures déjà prises.

« Nous avons décidé aujourd'hui d'interrompre la production afin de protéger nos collaborateurs et de ne pas laisser la pandémie du COVID-19 se propager sur nos sites », déclare Stephan Winkelmann, Président de Bugatti. « Dans cette situation exceptionnelle, notre responsabilité sociale exige de faire un tel choix drastique. Pour nous, la santé de nos employés et de leurs familles, ainsi que des clients, partenaires et fournisseurs, est de la plus haute importance. »

L'interdiction des déplacements professionnels était déjà en vigueur les semaines passées. Aujourd’hui une grande partie des collaborateurs sont en télétravail. Désormais, les collaborateurs qui travaillaient jusqu'à présent directement sur l'hypersportive française resteront dans un premier temps eux aussi à la maison. Les employés qui présentent un risque de santé particulier en raison d'antécédents médicaux, notamment des problèmes de cœur, de poumons ou qui souffrent d'un système immunitaire affaibli doivent en outre bénéficier d'une protection particulière.

Bugatti rappelle que chaque citoyen doit respecter les recommandations de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et de son gouvernement local, afin de stopper la propagation du virus. Pour cela, il faut notamment :

  • respecter de bonnes règles d'hygiène des mains
  • suivre les consignes en cas de toux et d'éternuement
  • ne pas serrer les mains
  • se toucher le moins possible le visage
  • se tenir à distance des personnes qui souffrent visiblement d'une maladie des voies respiratoires
  • En règle générale, rester à la maison le plus possible

Stephan Winkelmann remercie tous les collaborateurs Bugatti qui, avec beaucoup d'engagement et de passion, ont développé, construit ou vendu des véhicules exceptionnels au cours des semaines et des mois passés, malgré la crise du coronavirus. Il remercie particulièrement les auxiliaires médicaux, qui, dans toutes les régions, notamment dans le Grand Est, réalisent un travail exceptionnel et agissent en véritables héros.

« Durant les prochains jours, nous continuerons à observer de près la situation en France, en Allemagne et dans le monde, afin de pouvoir réagir rapidement à son évolution. Dès que la situation le permettra, les collaborateurs retourneront sur leurs lieux de travail habituels. D'ici là, je souhaite à tous nos collaborateurs et aux passionnés de Bugatti, de rester en bonne santé », a conclu Stephan Winkelmann.

Contacts pour la presse

Tim Bravo

Head of Communications
+33 640 151969
tim.bravo@bugatti.com

Nicole Auger

Communications
+49 152 588 888 44
nicole.auger@bugatti.com

Marie-Louise Rustenbach

Communications
+49 152 577 05 458
marie-louise.rustenbach@bugatti.com