Lutz Meschke (Porsche AG) avec Mate Rimac (Rimac Automobili) et Oliver Blume (Porsche AG

Bugatti Rimac : Bugatti et Rimac entament une coopération avec la création d’une nouvelle entreprise

Bugatti se repositionne pour l’avenir. Le projet d’entreprise commune « Bugatti Rimac » débute aujourd’hui, 2 novembre 2021, quatre mois seulement après son annonce initiale. Bugatti, Rimac et Porsche marquent ainsi le début d’un nouveau chapitre dans l’histoire de l’automobile. En tant qu’actionnaire, le groupe Rimac détient 55 % des parts tandis que Porsche en détient 45 %. Mate Rimac, fondateur et PDG de Rimac Automobili, est désormais PDG de Bugatti Rimac, dont le siège se trouve à Sveta Nedelja. Porsche AG devient un actionnaire stratégique. Oliver Blume, président, et Lutz Meschke, vice-président et directeur financier de Porsche AG, sont membres du conseil de surveillance.

Photos

  • Bugatti, Rimac et Porsche marquent le début d'un nouveau chapitre de l'histoire automobile avec la nouvelle société commune.
  • Quatre mois après son annonce, la nouvelle entreprise commune est lancée.
  • Mate Rimac à côté d'une Bugatti Chiron Pur Sport, fondateur de Rimac Automobili, est désormais PDG de la nouvelle société commune Bugatti-Rimac.
  • Lutz Meschke (Porsche AG) avec Mate Rimac (Rimac Automobili) et Oliver Blume (Porsche AG
  • Molsheim restera le siège de Bugatti-Rimac dans cette nouvelle société commune.

À partir du 31 octobre 2021, Stephan Winkelmann, président de Bugatti depuis le 1er janvier 2018, se concentrera exclusivement sur sa mission de président d’Automobili Lamborghini. Il exerçait la double fonction de président des deux entreprises depuis le 1er décembre 2020. « Je tiens à remercier toute l’équipe de Bugatti et ses clients pour ces trois années et demie incroyables, palpitantes, intenses et riches en réussites. Ensemble, nous avons développé de fantastiques hypersportives et fait entrer Bugatti dans une nouvelle dimension », a-t-il déclaré.

Sous sa direction, Bugatti a redéfini le métier de carrossier avec les modèles Divo1, La Voiture Noire2 et Centodieci3. Dans le même temps, l’équipe a agrandi la famille des Chiron4. Bien que très différentes, les hypersportives Chiron Pur Sport5 et Chiron Super Sport6 offrent le plus vaste « éventail de performances de Bugatti ». De plus, à l’été 2019, la Chiron Super Sport 300+7 est devenue la première voiture de série à franchir la barre des 300 mph. Ayant atteint une vitesse de 304,773 mph (soit 490,484 km/h), la Chiron Super Sport 300+ est considérée depuis comme la voiture de série la plus rapide du monde. Avec le Bolide8, Bugatti a développé à la fin 2020 le véhicule le plus intransigeant de son histoire, un modèle qui sera produit en petite série en 2024.

Au cours des trois dernières années, le fabricant français a également augmenté ses résultats opérationnels. L’année dernière a été la plus fructueuse de l’histoire de Bugatti. Sur les 500 véhicules de la famille des Chiron prévus, plus de 460 ont été livrés ou inscrits dans le calendrier de production de l’Atelier de Molsheim. « Il est difficile pour moi de quitter l’entreprise, mais je suis certain que Bugatti continuera de développer et de construire des hypersportives extraordinaires dans les prochaines années. Je souhaite adresser à mon successeur et à cette équipe exceptionnelle tous mes vœux de réussite pour l’avenir », déclare Stephan Winkelmann.

Christophe Piochon, auparavant directeur général de la production et de la logistique de Bugatti, devient le nouveau président de la marque Bugatti qui préserve son siège à Molsheim. Il rejoint Mate Rimac dans l’équipe de direction de l’entreprise commune Bugatti Rimac, en tant que directeur des opérations. « Je suis impatient de m’atteler à mes nouvelles tâches. C’est une preuve que nous gardons notre indépendance et que nous continuerons de créer les meilleurs véhicules de la plus haute qualité du monde depuis l’Atelier de Molsheim », dit Christophe Piochon.

Hendrik Malinowski, auparavant directeur des ventes et directeur d’exploitation de Bugatti Automobiles, a été nommé au comité de direction en tant que directeur général en charge des ventes et du marketing pour la marque Bugatti. Larissa Fleischer assumera le rôle de nouvelle directrice financière. Afin de prendre ses nouvelles fonctions, elle quitte Porsche AG, où elle était responsable du contrôle pour la numérisation et le développement de nouveaux modèles d’entreprise. Emilio Scervo sera le nouveau directeur de la technologie. Il a auparavant occupé un poste similaire chez McLaren et Rimac Automobili.

« Cette entreprise commune est la solution parfaite pour toutes les parties concernées. Nous avons positionné la marque traditionnelle et charismatique de Bugatti pour le futur de façon à lui permettre de continuer à créer de la valeur. Bugatti incarne la fascination et la passion, tandis que Rimac représente le pouvoir d’innovation et la compétence technique. Ensemble, elles forment une puissante entreprise automobile », déclare Oliver Blume, président de Porsche AG. « Je suis très honoré de diriger cette nouvelle entreprise commune en tant que PDG et de commencer un nouveau chapitre qui sera sans aucun doute riche en succès, révolutionnaire et palpitant pour tous ses acteurs », déclare Mate Rimac. Il y a environ dix ans seulement, Rimac fondait une start-up ; aujourd’hui, il est considéré comme un pionnier et un expert dans le domaine de l’électrification. Les processus de travail dynamiques et les capacités de développement d’avant-garde de Rimac sont le complément idéal à la tradition et à l’artisanat inégalés de Bugatti. « Je suis très curieux de voir l’impact que Bugatti Rimac va avoir sur l’industrie et comment nous allons développer de nouvelles hypersportives et technologies innovantes. Il est presque impossible de trouver meilleure combinaison pour de nouveaux projets stimulants », ajoute Mate Rimac.

Tous les modèles Bugatti continueront d’être fabriqués à la main dans l’Atelier de Molsheim. Les emplois y restent donc assurés sur le long terme. L’entreprise commune Bugatti Rimac commencera avec 435 collaborateurs, dont 300 travailleront à Zagreb et 135 à Molsheim (France). 180 collaborateurs viendront s’y ajouter depuis le site de développement de Wolfsbourg. Bugatti et Rimac continueront d’agir en tant que marques indépendantes et conserveront leurs sites de production à Molsheim et à Zagreb, de même que leurs circuits de distribution respectifs. En tant que marques indépendantes, elles continueront de se développer avec des véhicules extraordinaires distincts.

« Pendant plus de 110 ans, Bugatti a fabriqué les voitures les plus exclusives et de la plus haute qualité au monde », dit Christophe Piochon, président de Bugatti. Ce but n’a pas changé et ne changera pas.

Contacts pour la presse

Nicole Auger

Communications
+49 152 588 888 44
nicole.auger@bugatti.com

  • 1

    Divo:

    WLTP consommation de carburant en l/100 km : basse 43,33 / moyenne 22,15 / élevée 17,99 / particulièrement élevée 18,28 / combinée 22,32 ; émissions de CO2 combinées, g/km : 505,61 ; classe d’efficacité énergétique : G  PDF
  • 2

    La Voiture Noire:

    WLTP consommation de carburant en l/100 km : basse 43,33 / moyenne 22,15 / élevée 17,99 / particulièrement élevée 18,28 / combinée 22,32 ; émissions de CO2 combinées, g/km : 505,61 ; classe d’efficacité énergétique : G
  • 3

    Centodieci:

    Les informations sur la consommation de carburant sont soumises aux dispositions de la Directive 1999/94/CE. La voiture n’a pas encore été réceptionnée à ce jour.
  • 4

    Chiron:

    WLTP consommation de carburant en l/100 km : basse 44,56 / moyenne 24,80 / élevée 21,29 / particulièrement élevée 21,57 / combinée 25,19 ; émissions de CO2 combinées, g/km : 571,64 ; classe d’efficacité énergétique : G  PDF
  • 5

    Chiron Pur Sport:

    WLTP consommation de carburant en l/100 km : basse 44,56 / moyenne 24,80 / élevée 21,29 / particulièrement élevée 21,57 / combinée 25,19 ; émissions de CO2 combinées, g/km : 571,64 ; classe d’efficacité énergétique : G  PDF
  • 6

    Chiron Super Sport:

    WLTP consommation de carburant en l/100 km : basse 40,31 / moyenne 22,15 / élevée 17,89 / particulièrement élevée 17,12 / combinée 21,47 ; émissions de CO2 combinées, g/km : 486,72 ; classe d’efficacité énergétique : G  PDF
  • 7

    Chiron Super Sport 300+:

    Les informations sur la consommation de carburant sont soumises aux dispositions de la Directive 1999/94/CE. La voiture n’a pas encore été réceptionnée à ce jour.
  • 8

    Bolide:

    Il s’agit d’une étude conceptuelle et elle n’est donc pas soumise à la directive 1999/94/CE.  PDF