Bugatti Anniversary Tour – un Roadtrip entre le passé et le présent

La double fête de Bugatti. Les 15 ans de l'Atelier de Molsheim et les 30 ans de la Fabbrica Blu (l'Usine bleue) de Campogalliano en Italie. Deux lieux qui occupent une place particulière dans les 110 ans d'histoire de Bugatti. Afin d'honorer ces anniversaires, deux modèles Bugatti exceptionnels ont pris la route : une Bugatti Veyron 16.4 Grand Sport Vitesse et une Bugatti Chiron Sport1. Deux compagnons d'exception pour un « Anniversary Tour » de l'Italie vers la France.

Photos

Veyron 16.4 Grand Sport Vitesse, la voiture des records du monde

Avec la Veyron 16.4 Grand Sport Vitesse, Bugatti a battu en 2013 un record sensationnel : Grâce à son moteur 8,0 litres 16 cylindres, ses 1 200 ch et une vitesse de pointe de 408,84 km/h, la Veyron 16.4 Grand Sport Vitesse est le Roadster avec autorisation de circuler sur les routes le plus rapide au monde. Outre sa technique exceptionnelle, il convainc aussi par son design : Toit fermé, ce Roadster ressemble esthétiquement au Coupé. Au total, 92 modèles Vitesse sur 150 modèles de Roadster ont vu le jour à Molsheim en France, avec un prix de base de 1,69 million d'euros avant impôt. L'édition World Record Car (WRC) de la Vitesse est limitée à huit véhicules, coûte 1,99 million d'euros (avant impôt) l'unité et est aussitôt en rupture de stock. Participante au Tour : la véritable voiture du record du monde de l'époque.

En 2016, la Chiron2 a remplacé la Veyron. Avec la Chiron Sport, Bugatti présente en 2018 une nouvelle interprétation de la Chiron. Des composants légers permettent d'en diminuer le poids de 18 kg et un châssis de conception plus sportive lui assure une meilleure maniabilité et une meilleure agilité dans les virages. Avec la fonction Dynamic Torque Vectoring, elle prend les virages à des vitesses encore plus élevées. Elle est propulsée par le légendaire moteur W16 8,0 l qui délivre une puissance de 1 500 ch. Son prix net est d'environ 2,65 millions d'euros l'unité.

La Fabbrica Blu à Campogalliano

L'ouverture de la Fabbrica Blu à Campogalliano près de Modène en 1990 marque un nouveau départ pour la marque Bugatti. Après plus de 30 ans, l'entrepreneur italien Romano Artioli redonne vie à la marque et l'EB110 voit le jour. C'est également le 109e anniversaire d’Ettore Bugatti. Le lieu séduit par son site de production incomparable qui évoque la technique actuelle. Il est moderne et avant-gardiste. Les 240 000 mètres carrés du site accueillent la manufacture d'automobiles la plus moderne au monde. Aujourd'hui encore, le bâtiment bleu du service de développement symbolise le cœur de l'usine. Le 13 septembre 2020, les amateurs de Bugatti y fêtent ce jubilé particulier. Est notamment invité : Romano Artioli. Puis vient le lancement et le point de départ du Anniversary Tour.

Avec l'EB110, Bugatti écrit l'histoire les années suivantes. La supersportive bat plusieurs records mondiaux et devient le véhicule de série le plus rapide au monde. Bugatti lui consacre en 2019 la Centodieci3, qui signifie 110 en italien. Cette nouvelle version limitée à dix véhicules emprunte l'esthétique de la supersportive des années 90 – elle est immédiatement en rupture de stock. Le véhicule sortira bientôt des usines de Molsheim en France. Depuis 111 ans, quartier général de Bugatti et terminus du Tour.

Après la cérémonie, l'Anniversary Tour a traversé l'Italie, l'Autriche, l'Allemagne, puis la France. Presque 1 000 km de pur plaisir de conduite et d'impressions inoubliables. Partant de Campogalliano, le Tour a gagné Bolzano via Vérone, puis il a traversé les Alpes en direction d'Innsbruck. À la fin de la première étape, les conducteurs des Roadsters et des Coupés ont atteint Imst en Autriche. Le lendemain matin, ils ont gagné directement St. Anton am Arlberg, puis ont filé en direction de Bregenz sur le Lac de Constance et de Friedrichshafen. L'épopée a continué vers Singen, puis Donaueschingen en direction d'Offenburg. Peu après, le convoi a passé la frontière avec la France, patrie de Bugatti. Le Château de Molsheim en Alsace n'est plus si loin. Un lieu tout à fait particulier.

L'Atelier de Molsheim

La ville de Molsheim se situe à 25 km au sud-ouest de Strasbourg. C'est là qu'en 1909, Ettore Bugatti s'est installé pour y fonder son entreprise. Les véhicules d'exception y ont été créés en France de façon intermittente jusqu'en 1956. Après l'excursion dans la ville italienne de Campogalliano et la faillite, le groupe Volkswagen acquiert les droits de la marque en 1998, achète ensuite l'ancienne propriété de Bugatti et rénove le Château St Jean ainsi que les bâtiments annexes.

Avec l'ouverture de l'Atelier et la restauration du Château St Jean en 2005 à Molsheim, commence pour Bugatti une nouvelle ère – avec les hypersportives de l'époque moderne. Avec la Veyron 16.4, Bugatti porte la construction automobile vers de nouveaux sommets en matière de technique, de design, de qualité et de luxe. Le moteur 16 cylindres avec ses quatre turbos fournit au départ 1 001 ch et accélère le véhicule à plus de 400 km/h, soit le record mondial des véhicules de série.

L'Atelier futuriste nouvellement conçu sert depuis 2005 de manufacture pour les voitures. En premier lieu, pour la Veyron 16.4 et ses dérivés, et depuis 2016, pour la Chiron. Entre-temps sont fabriqués à la main, dans ce bâtiment à l'architecture remarquable, d'autres modèles comme la Chiron Sport, la Divo4, et bientôt la Chiron Pur Sport5, la Centodieci et la Chiron Super Sport 300+*. L'honorable Château et ses Remises représentent la longue tradition de la marque. L'Atelier, quant à lui, est le symbole de la technique de l'époque actuelle et de l'avenir. Une combinaison idéale et un objectif idéal après un Roadtrip riche en péripéties, tout à fait à l'image de la marque de luxe française.

Contacts pour la presse

Tim Bravo

Head of Communications
+33 640 151969
tim.bravo@bugatti.com

Nicole Auger

Communications
+49 152 588 888 44
nicole.auger@bugatti.com

Marie-Louise Rustenbach

Communications
+49 152 577 05 458
marie-louise.rustenbach@bugatti.com

  • 1

    Chiron Sport:

    Consommation de carburant, l/100 km : en agglomération 36,7 / hors agglomération 15,8 / combinée 23,5 ; émissions de CO2 combinées, g/km : 553 ; classe d’efficacité énergétique : G* [WLTP : consommation de carburant en l/100 km : faible 43,33 / moyenne 22,15 / forte 17,99 / particulièrement forte 18,28 / combinée 22,32 ; émissions de CO2, combinées, g/km : 505,61 ; classe d’efficacité énergétique : G]
  • 2

    Chiron:

    Consommation de carburant, l/100 km : en agglomération 36,7 / hors agglomération 15,8 / combinée 23,5 ; émissions de CO2 combinées, g/km : 553 ; classe d’efficacité énergétique : G* [WLTP : consommation de carburant en l/100 km : faible 43,33 / moyenne 22,15 / forte 17,99 / particulièrement forte 18,28 / combinée 22,32 ; émissions de CO2, combinées, g/km : 505,61 ; classe d’efficacité énergétique : G]
  • 3

    Centodieci:

    Les informations sur la consommation de carburant sont soumises aux dispositions de la Directive 1999/94/CE. La voiture n’a pas encore été réceptionnée à ce jour.
  • 4

    Divo:

    Consommation de carburant, l/100 km : en agglomération 36,7 / hors agglomération 15,8 / combinée 23,5 ; émissions de CO2 combinées, g/km : 553 ; classe d’efficacité énergétique : G* [WLTP : consommation de carburant en l/100 km : faible 43,33 / moyenne 22,15 / forte 17,99 / particulièrement forte 18,28 / combinée 22,32 ; émissions de CO2, combinées, g/km : 505,61 ; classe d’efficacité énergétique : G]
  • 5

    Chiron Pur Sport:

    Les informations sur la consommation de carburant sont soumises aux dispositions de la Directive 1999/94/CE. La voiture n’a pas encore été réceptionnée à ce jour.