Art, forme, technique.

Plus que tout autre constructeur, Bugatti puise son inspiration dans l’art et dans la quête permanente de l’excellence technique grâce à l’innovation.

Né à Milan, Ettore Bugatti, le fondateur de la marque, est parvenu à marier ses aspirations artistiques et ses inspirations techniques, réalisant les premières ébauches d’une signature stylistique qui fait aujourd’hui encore la singularité de Bugatti. Ses modèles qui étaient à l’époque à l’avant-garde de l’automobile font aujourd’hui partie des classiques les plus prestigieux au monde. Cette tradition trouve son incarnation dans la devise de la marque : « Art, forme, technique ».

Jalonnée de modèles qui sont de véritables joyaux de l’automobile, l’histoire de Bugatti se caractérise par une tradition en compétition sans équivalent. Certains modèles somptueux, comme la 57SC Atlantic ou la majestueuse Royale, n’ont rien perdu de leur superbe. Légère et maniable, avec un caractère affirmé, la Type 35 a valu à Bugatti de s’imposer dans la plupart des Grands Prix. Elle reste aujourd’hui encore un modèle emblématique de la marque.

Sise dans la ville alsacienne de Molsheim depuis sa fondation il y a plus de 100 ans, la société Bugatti appartient depuis 1998 au Groupe Volkswagen et emploie près de 300 salariés.

Le développement de la Bugatti Veyron constitue une prouesse technique qui marquera l’histoire de l’automobile. Avec ce modèle, Bugatti a décroché deux records du monde de vitesse. Ainsi, en 2010, la Veyron 16.4 Super Sport établissait le record du monde de vitesse pour une voiture de série à 431,072 km/h. En 2013, la Veyron 16.4 Grand Sport Vitesse atteignait la vitesse de 408,84 km/h toit ouvert, s’imposant comme le roadster de série le plus rapide du monde.

Depuis le début de la production de la Veyron en 2015, les 450 exemplaires prévus ont été vendus, dont 300 modèles en version coupé (Veyron 16.4 et Super Sport) et 150 modèles en version roadster (Grand Sport et Grand Sport Vitesse). À cette date, aucun autre constructeur automobile ne peut se prévaloir d’un tel succès commercial avec un rapport volume-prix comparable pour un modèle de luxe offrant des performances techniques inégalées.

En 2016, à l’occasion du 86e Salon international de l’automobile de Genève, Bugatti a présenté en exclusivité mondiale la Chiron1. Développant une puissance de 1 500 ch, un niveau jamais atteint sur un modèle de série, pour un couple de 1 600 Nm disponible à un régime compris entre 2 000 et 6 000 tr/min, et offrant de nombreuses innovations techniques, cette supersportive s’impose comme la référence dans sa catégorie. Conçue pour les très grandes vitesses, la Chiron satisfait aux plus hautes exigences en matière de luxe, de confort et de fiabilité, tout en étant parfaitement adaptée à un usage au quotidien. Sa conception parfaitement harmonieuse en fait un modèle unique au monde : le summum de la supercar. En 2018, à l’occasion du 88e Salon international de l’automobile de Genève, Bugatti a présenté la Chiron Sport2, une déclinaison de la Chiron dont les caractéristiques de puissance et de performance restent inchangées, mais qui offre une maniabilité nettement améliorée et une dynamique de conduite accrue. La Chiron et la Chiron Sport sont assemblées au siège historique de l’entreprise, à Molsheim. La production est limitée à 500 exemplaires.

En 2018, à l’occasion du célèbre rassemblement de voitures de sport « The Quail: A Motorsports Gathering », à Monterey (Californie, États-Unis), Bugatti a présenté la Divo3, une supersportive qui se distingue par sa maniabilité, sa vivacité en courbe et ses remarquables performances dynamiques sur les tracés sinueux. Sa production est limitée à seulement 40 exemplaires. Tous les exemplaires de cette très petite série ont été vendus dès la présentation du nouveau modèle à une sélection de clients. Son prix de vente net est de 5 millions d’euros. La Divo sera également produite sur le site de Molsheim.

Dans le domaine de la mode et des accessoires lifestyle, Bugatti a noué des partenariats avec des marques de luxe et conclu des accords de licence avec des maisons de renom, parmi lesquels l’horloger Parmigiani Fleurier. Le partenariat stratégique signé avec la manufacture suisse a débuté en 2004 avec le lancement de la Bugatti Type 370, en l’honneur de la Veyron 16.4. Plusieurs chefs-d’œuvre de la technologie horlogère ont suivi, notamment la Bugatti Super Sport, les modèles Bugatti Type 370, la Bugatti Aérolithe ou encore plus récemment la Bugatti Type 390.

Bugatti a également noué un partenariat avec FFM-Frankie Morello Milan (Bugatti Junior), Luxury Living Group (Bugatti Home Collection), le fabricant de vélos de luxe PG (PG Bugatti Bike) ou encore le constructeur de yachts Palmer Johnson (Bugatti Niniette 66).

Fort d’un réseau de 34 concessionnaires et partenaires de service implantés dans 17 pays, Bugatti est un acteur de dimension mondiale. La marque est présente dans la plupart des régions du monde, notamment en Europe, en Amérique du Nord ainsi que dans la péninsule arabique et en Asie-Pacifique.

Août 2018

  • 1

    Chiron:

    Consommation de carburant (l/100 km) : en cycle urbain 35,2 / en cycle extra-urbain 15,2 / en cycle mixte 22,5 ; émissions de CO2 en cycle mixte (g/km) : 516 ; classe énergétique : G*
  • 2

    Chiron Sport:

    Consommation de carburant (l/100 km) : en cycle urbain 35,2 / en cycle extra-urbain 15,2 / en cycle mixte 22,5 ; émissions de CO2 en cycle mixte (g/km) : 516 ; classe énergétique : G*
  • 3

    Divo:

    Les informations sur la consommation de carburant sont soumises aux dispositions de la Directive 1999/94/CE. La voiture n’a pas encore été réceptionnée à ce jour.